top of page

PHARMACIE DE BASE

Produit de base : 
- Du mercurochrome (pour désinfecter). 
- De la bétadine (pour désinfecter). 
- Du bleu de méthylène (pour désinfecter, contre les points blancs, les contagions). 
- Du F.M.C (contre les mycoses et infections externes de parasites unicellulaires). 
- Du Metronidazole/Flagyl (contre la maladie des trous). 
- Du Flubendazole(contre les vers intestinaux, les vers de la peau et des branchies). 
- De la tétracycline (en dernier recours). 
- L'argent colloïdal est une substance pré-biotique, anti septique et antibiotique !
- Un désinfectant général (pour les maladies sans symptômes) (Sera Omnipur). 
- Un produit contre les bactéries (Sera BaktopurMelafixarbre à thé). 
- Un produit contre les mycoses et les infections (eSHa-2000)

- Un produit contre l'oddinium et les points blancs ( esha exit). 
- Un produit contre les champignons (Sera Mycopur et contre les vers de peau et de branchies combiner avec       Sera ektopur ). 
- Un produit anti-fongique(Pimafix,  à base de Pimenta, bois d'inde ). 

Pour ou contre l'argent colloïdal ?

Concernant la réponse de mon confrère le Dr Meunier, je suis entièrement d'accord avec lui. Scientifiquement l'argent colloïdal présente de nombreuses contres indications, et une efficacité très limitée. Maintenant des personnes l'utilisent sans noter de problèmes. Cela ne veut pas dire qu'il n'y en a pas, et je rejoins mon confrère sur le questionnement concernant les risques chroniques.  

 

Il en est de même pour de nombreux produits dont on revient en arrière, le bleu de méthylène, le vert de malachite, le sulfate de cuivre... Même si des efficacité ponctuelles peuvent être reconnues, cela n'empêche pas les effets cancérigènes, destructeurs rénaux, hémolytique, accumulation tissulaire, perturbations endocriniennes, troubles de la reproduction, effet tératogène, et les questions de pollutions environnementales...

Toutes ces questions étaient bien loin d'être réfléchies au moyen âge, et jusqu'il y a quelques décennies.

Associé à cela aucune étude valable ne confirme l'efficacité de l'argent colloïdal, d'où la réserve de mon confrère que je partage.

 

L'efficacité du bleu de méthylène en terme curatif à été complètement contredite scientifiquement. Le seul intérêt prouvé est un effet bacteriostatique, il empêche les milieux aquatiques de tourner. Concernant la toxicité il n'y a pas de consensus. Dr Jérôme Blanc

 

Un troisième vétérinaire conseille et utilise l argent colloïdal. 

Et un second dit ceci à propos du bleu de méthylène :

"L'efficacité du bleu de méthylène en terme curatif à été complètement contredite scientifiquement. Le seul intérêt prouvé est un effet b1cteriostatiuqe, il empêche les milieux aquatiques de tourner. Concernant la toxicité il n'y a pas de consensus. "

Je suis bien d'accord, c'est compliqué. Parce qu'aucun produit n'a été vraiment testé dans des conditions expérimentales strictes (c'est à dire en menant des essais pouvant conduire à la mort d'animaux, pour voir jusqu'où on peut aller).

En regardant la bibliographie, on trouve de tout, c'est pour ça que je parle de doute raisonnable. Je me réfère à mes deux sources biblio les plus récentes, Exotic animal formulary, et Handbook of exotic pet medicine, qui ne mentionnent pas l'argent colloïdal, mais le bleu (avec deux dosages différents !).

Conclusion : Les avis divergent, car rien n'a jamais été clairement défini et testé jusqu'au bout. Il faut donc utiliser ces traitements avec parcimonie et ne pas en abuser, beaucoup ont tendance à bien trop traiter leurs axolotls, les épuisant et ruinant leurs défenses immunitaires. Relisez bien l'article sur l'argent colloïdal tiré du livre Le véritable argent colloïdal : un antibiotique naturel oublié.   Chacun de ces deux traitements utilisé avec parcimonie respectera vos aquatiques, différenciez bien le rôle du bleu de méthylène et de l'argent colloïdal.

 

--

Tuto Aquadocteur.com  : "incorporation de médicaments et compléments dans l'aliment de type granulés".

Les traitements par l'alimentation peuvent être très utiles pour les poissons de bassins. Que ce soit pour un traitement ou pour complémenter la ration alimentaire, c'est une voie d'administration parfois irremplaçable pour la prise en charge de ces animaux.

Le Dr. Jérôme Blanc vous propose un Tuto simple pour la réalisation d'un aliment complémenté de manière homogène et efficace.

N'hésitez pas à faire des essais avant d'être dans une phase de traitement d'urgence, par exemple en ajoutant des vitamines dans la ration. Vos poissons n'en seront qu'en meilleure forme et vous maitriserez la technique pour pouvoir être opérationnel rapidement en cas de problème, tout en diminuant leur méfiance vis à vis de ces granulés complémentés. .

Votre chaîne de vidéos

Votre chaîne de vidéos

Mirar ahora